Comment choisir le bon nom pour votre entreprise - partie 2

Conseil
  • Il y a 1 an
  • 12 min de lecture

Avant de plonger dans le sujet, je tiens à vous informer que j’ai écrit sur le sujet dans un premier article où j’expose les concepts fondamentaux nécessaire au choix d’un nouveau nom et les idées reçues qu’il faut bannir. Donc. je vous encourage à le lire en premier pour vous aider à clarifier votre processus de création.

Le choix du nom n’est pas pour les âmes sensibles. Il s’agit d’un processus complexe, itératif et créatif, qui nécessite une expérience en linguistique, en marketing, en étude de marché et en droit des marques. Même pour les experts, trouver un nom pour une entre­prise, un produit ou un service, qui peut être protégé juridiquement, représente un défi de taille.

Il existe diverses techniques de brainstorming permettant de générer des centaines, voire des milliers de possibilités. Ramener la liste des noms potentiels à un nombre restreint demande talent et patience.

Les noms doivent être jugés en fonction des objectifs de positionnement, des critères de performance, et de leur disponibilité dans le secteur concerné. Il est naturel de vouloir tomber amoureux d’un nom, mais il faut savoir que le sens et les idées associées à un nom se construisent dans la durée. Il est diffi­cile de trouver un consensus, surtout lorsque le nombre de choix semble limité. Tester en contexte est une bonne idée, car cela aide à la prise de décision.


 

Le choix du nom est 20 % créatif et 80 % politique.


 

La question principale, pour le nom, c’est de savoir s’il raconte une histoire.

 

Principes pour le choix du nom:

  • Les noms de marque sont un actif de valeur.
  • En brainstorming, les idées bêtes n’existent pas.
  • Examinez chaque nom en contexte.
  • Prenez en compte le son, la cadence et la facilité de prononciation.
  • Soyez méthodique dans votre suivi des noms choisis.
  • Déterminez les techniques de recherche les plus intelligentes.
  • Examinez tous les critères avant de rejeter un nom.
  • Le sens et les idées associées à un nom se construisent dans la durée.


 

Exercice : écouter les parties prenantes

  • Créez une page pour chaque nom potentiel.
  • Élaborez entre cinq et dix affirmations en utilisant le nom en contexte. Exemple : Je fais confiance à « Nouveau Nom ».
  • Attribuez chaque affirmation à une partie prenante. Exemple : Je fais confiance à « Nouveau Nom », Othmane herri, cliente.
  • Demandez à chaque décisionnaire de lire à haute voix l’une de ces affirmations.
  • Discutez d’abord de ce que vous appréciez dans ce nom.
  • Discutez ensuite des problèmes que présente ce nom.


 

Inspirations: Langage, Sens, Personnalité, Dictionnaires, Google, Thésaurus, Latin, Grec, Langues étrangères, Culture de masse, Poésie, Télévision, Musique, Histoire, Art Commerce, Couleurs, Symboles, Métaphores, Analogies, Sons, Science, Technologie, Astronomie Mythes, Histoires, Valeurs, Rêves.


 

Dix principes pour le choix d’un nouveau nom:

Mis au point par Marshall Strategy


 

Déterminez une raison claire pour laquelle ce changement est nécessaire. Vous devez avoir une raison convaincante et déterminer des avantages commerciaux clairs avant d’entamer le processus du changement de nom. Si vous parvenez à défendre avec brio ce changement – que la raison soit juridique, commerciale ou autre-, toutes les personnes concernées pourront se départir des problèmes d’affect ; l’effort n’en sera que plus utile et sûrement couronné de succès.

Évaluez l’impact qu’aura le changement. Le choix d’un nouveau nom est plus complexe que la création d’un nom, car il affecte le capital marque déjà établi, ainsi que toutes les communications de marque. Vous devez conduire un audit sérieux des actifs de marque et de communication, afin de comprendre la manière dont le changement de nom affectera vos investissements et vos opérations.

Soyez conscient des choix qui s’offrent à vous. Dans certains cas, il peut être très difficile de penser le changement de manière abstraite. Il est bien plus facile de vous lancer dans un changement lorsque vous avez à votre disposition d’autres noms qui pourront eux aussi résoudre vos problèmes de communication.

Soyez conscient de ce que vous essayez de dire avant de choisir un nom. Le choix d’un nom est un problème hautement émotionnel qui peut être difficile à aborder de manière objective. Si vous commencez par vous mettre d’accord sur le message que devra faire passer votre nom, vous pourrez concentrer vos efforts sur le choix d’un nom qui le fera passer de manière efficace.

Évitez les noms à la mode. Par définition, ces noms perdront de leur intérêt avec le temps.
Les noms« cool» ou « branchés» se démodent souvent rapidement.

Les noms « page blanche » ont besoin d’être remplis. Les noms totalement inventés ou dénués de sens nécessitent plus d’investissement pour être compris, retenus et bien écrits que les noms qui possèdent un sens intrinsèque. Comparez le sens immédiat et la pertinence de noms comme Google et Amazon à des noms « page blanche » comme Kijiji et Zoosk.

Évitez les noms trop spécifiques. C’est peut­ être pour cette raison que vous souhaitez changer de nom. Les noms qui citent un lieu géographique, une technologie ou une tendance spécifique peuvent sembler pertinents à court terme, mais à la longue, ils restreindrons votre capacité de croissance.

Soyez conscient qu’un nouveau nom ne fait pas tout. Les noms sont des outils puissants, mais ils ne disent pas tout. Un changement de nom seul – sans repenser toutes les communications d’une marque – risque d’être vu comme superficiel. Pensez à la façon dont vos nouveaux slogans, votre nouveau design, vos nouvelles communications et vos nouveaux outils de construction du contexte travailleront de pair avec votre nouveau nom pour construire une histoire riche que vous contrôlerez.

Assurez-vous de pouvoir le déposer. Avant d’investir dans la protection de votre nom, renseignez-vous auprès des agences gérant les brevets et les marques et parcourez les ressources sur la common law, vérifiez les URL et les comptes Twitter, et tenez compte des sensibilités culturelles et régionales.

Menez la transition avec assurance. Assurez­ vous d’introduire votre nouveau nom en l’intégrant à une histoire qui soulignera la création de valeur et les avantages que le changement apportera à vos employés, vos clients et vos parties prenantes. Le seul message « nous avons changé notre nom » n’a généralement que peu d’effet. Menez le changement avec assurance et appliquez-le aussi rapidement et efficacement que possible. Le fait d’avoir deux noms en même temps sur le marché embrouille vos audiences à la fois internes et externes.


 

Exemple de changements de nom notables

 

Vous voulez créer un nouveau pour votre entreprise ou produit, introduire un changement de noms… je vous encourage à acheter ce livre “Don’t call it that”.

Il s’agit d’un processus d’étape par étape qui vous guide à travers la création du nom. Ce livre est votre meilleure défense contre les noms d’entreprise ennuyeux et contre les personnes qui les trouvent « pratiques » et « fonctionnels ». Le livre vous aidera à comprendre ce qui est en jeu et comment aborder les noms de manière créative sans négliger les réalités pratiques telles que le positionnement, les marques de commerce et les URL.

Vous pouvez aussi visiter onym.co (Un outil puissant pour vous donner un point de départ).